EPFL – mini laboratoire sous cutané

Prouesse de miniaturisation

Des chercheurs de l’EPFL ont mis au point un laboratoire d’analyses mesurant moins de 1,5 cm.

C’est un implant qui se glisse sous la peau du patient et qui permet d’analyser en temps réel plusieurs paramètres biologiques. Il détecte simultanément jusqu’à cinq protéines ou acides organiques (glucose, cholestérol, adénosine triphosphate,  lactate).

Image mini labo

Ce petit dispositif transmets les mesures et informations directement au médecin sur son ordinateur ou son téléphone portable via le Bluetooth. Cette solution permettra un suivi plus personnalisé et pourrait permettre aux praticiens de mieux accompagner leurs patients, notamment lorsque ces derniers souffrent de maladie inflammatoire chronique.

Ce système pourrait s’avérer aussi extrêmement intéressant pour les patients sous chimiothérapies, en leur évitant de nombreuses prises de sang pour évaluer leur tolérance au traitement. C’est un pas vers une médecine plus personnalisée.

Dans le domaine des maladies chroniques, ces implants pourraient également permettre de donner l’alarme avant même les premiers symptômes, et d’anticiper la prise de médicaments. Cette technologie est promise à un bel avenir médical et pourrait s’avérer très utile pour prévenir des attaques cardiaques.

Plus d’informations sous : http://actu.epfl.ch/news/un-mini-laboratoire-biomedical-sous-la-peau-du-p-3/

Publicités

La Thérapie séquentielle (suite)

Rencontre et interview avec le Dr. Jean Elmiger, jeudi 14 mars 2013 – Sabrina Penel

Article 3

Energie vitale

Une personne en bonne santé est une personne avec une énergie vitale équilibrée. L’énergie vitale qui nous anime est immatérielle, elle vient du ciel au moment de la conception. Elle représente la bipolarité du positif et du négatif (Yin et Yang). Toute perte d’équilibre de cette énergie peut causer une maladie.

Le médecin homéopathe cherche un élément qui a bouleversé cet équilibre, qui a laissé des marques et « redonne » un même choc en sens inverse qui soit assez fort pour chasser la trace laissée par l’événement. Pour effacer la trace du choc, il faut de fortes doses de nosode (type particulier de médicament homéopathique tiré de l’agent qui aurait déclenché la maladie ; le nosode n’a pas de rôle vaccinal, il ne confère pas d’immunité. Définition de la pharmacopée française 10e édition, 1983).

Par exemple, pour effacer la trace de la rougeole, il faut utiliser le nosode de la rougeole, soit un remède qui est préparé avec le virus de la rougeole. Avec une haute dynamisation, on arrive à remonter le temps. Tous les éléments de l’anamnèse qui ont déstabilisé l’équilibre, le médecin homéopathe les fait sauter un à un par un remède énergétique qui a exactement la même longueur d’onde ainsi que la même puissance et il remonte le temps. S’il intervient immédiatement après une intervention majeure, le médecin homéopathe peut réparer et agir. Prises à temps, presque toutes les maladies peuvent être traitées par la méthode du Docteur Jean Elmiger.

Avec les enfants, ce n’est jamais trop tard. Le médecin arrive toujours à remonter le temps et leur donner un équilibre énergétique parfait pour qu’ils ne soient plus malades.

Si vous souhaitez plus d’information sur cette méthode, le Docteur Elmiger donne régulièrement des conférences et possède un site Internet très complet. Il forme également volontiers des médecins désireux de pratiquer la thérapie séquentielle, n’hésitez donc pas à le contacter !

Dr. Jean Elmiger, Dr. Romain Elmiger, Dr. Hubert Elmiger
10, rue de la Gare – 1009 Pully
021 728 68 00 – http://www.jelmiger.com/

Thérapie séquentielle

Rencontre et interview avec le Dr. Jean Elmiger, jeudi 14 mars 2013 – Sabrina Penel

Article 1

La médecine retrouvéeLe Docteur Elmiger est un médecin suisse atypique qui a consacré son travail et ses recherches à la thérapie séquentielle. Maintenant à la retraite, il passe son temps à nous avertir des méfaits des vaccins et des enjeux (manipulations et liens d’intérêt) qui gouvernent l’industrie pharmaceutique. Il informe l’humanité pour la faire évoluer.

LA THÉRAPIE SÉQUENTIELLE 

Qu’est-ce ?
Une forme de médecine homéopathique qui reconnaît dans le déséquilibre de l’énergie vitale (notion immatérielle qui vient du ciel et qui nous est propre à la conception pour nous animer) la cause des maladies, aiguës ou chroniques. On constate un déséquilibre (une maladie), on regarde pourquoi l’énergie vitale a été déséquilibrée et par quoi. Ensuite, on rétablit cette énergie vitale en détruisant tous les chocs perturbateurs, toutes les séquences d’événements qui ont été néfastes (loi de Hering). Chaque choc est traité séparément par l’homéopathie séquentielle pour en effacer la trace. On chasse un choc par un autre mais en sens inverse (bipolarité, Yin/Yang).

A quoi sert-elle ?
A atténuer les effets secondaires des vaccinations, de la prise d’antibiotiques ou de médicaments et des chocs physiques ou émotionnels.

Pour quoi ?
Pour retrouver un équilibre énergétique parfait pour ne plus être malade ou être plus fort face à la maladie.

Comment ça marche ?
On prend le dernier événement marquant qui a déstabilisé ou rendu malade une personne, puis on élimine ou efface cette séquence et on remonte la série des événements jusqu’à la naissance où l’équilibre énergétique était parfait. Il y a ensuite 4 phases de stabilisation qui vont aider à s’attaquer au terrain (diathèse) et corriger l’hérédité. Une fois l’équilibre énergétique retrouvé, la personne est plus à même de subir un nouveau choc émotionnel ou une nouvelle maladie.

D’où vient-elle ?
Jeune médecin, le Docteur Jean Elmiger constate très vite deux choses : la première, que la médecine qu’il a apprise ne guérit pas mais qu’elle se contente de limiter les symptômes ; la seconde, que les symptômes pour lesquels ses patients le consultent se déclenchent le plus souvent après une maladie, un vaccin, un accident ou un choc psychique.

Le Docteur Elmiger décide alors de reprendre des études où il découvre l’homéopathie, la seule médecine qui est suffisamment puissante et énergétique pour apporter de bons résultats ! Il entreprend des recherches qu’il base sur les découvertes de ses prédécesseurs qui aboutiront à une méthode aux résultats étonnants (lire son livre « La médecine retrouvée »). C’est ainsi qu’il met au point un protocole d’effacement des traumatismes subis par l’organisme, selon un ordre inversement chronologique. Chaque événement étant susceptible de correspondre à un remède homéopathique précis.

Dans son approche, la méthode du Docteur Elimger pose une question essentielle : pourquoi l’énergie vitale est-elle déséquilibrée ? Par quelle séquence d’événements ?

Dès la naissance, l’énergie vitale est soumise à de très nombreux impacts énergétiques, dont la plupart ne portent pas à conséquence. Certains événements ou chocs laissent cependant une trace durable. Celle-ci peut être matérielle et visible sur le corps physique, facile à identifier, ou immatérielle et perçue que sur le corps énergétique. Les événements les plus importants sont ceux qui laissent une trace durable, qui affecte souvent à la fois le corps physique et le corps immatériel. Ils sont trois et se retrouvent dans la quasi-totalité des anamnèses (histoire du malade) actuelles :

  1. Le blocage ostéopathique des charnières crâniennes, consécutif à l’accouchement hyper médicalisé (horizontalité contre-nature, déclenchement artificiel…).
  2. La sur-vaccination précoce, survenant sur un système immunitaire immature.
  3. La suppression des maladies infantiles qui sont stoppés par des traitements trop énergiques et/ou remplacées par une immunité vaccinale trop artificielle.

Le Docteur Elmiger explique que cette triade spécifique à la médecine actuelle porte à elle seule la plus lourde responsabilité dans la genèse des maladies chroniques. Les événements ultérieurs ne font qu’aggraver ce premier déséquilibre.

Dr. Jean Elmiger, Dr. Romain Elmiger, Dr. Hubert Elmiger
10, rue de la Gare – 1009 Pully
021 728 68 00 – http://www.jelmiger.com/

Vaccins, inutiles et dangereux ?

Rencontre et interview avec le Dr. Jean Elmiger, jeudi 14 mars 2013 – Sabrina Penel

Article 2

Les vaccins, inutiles et dangereux ?

VaccinPour le Docteur Elimger, les conflits d’intérêts dominent toute l’activité humaine. Les intérêts du malade sont malheureusement dérisoires face à l’intérêt de ceux qui veulent le soigner et non pas le guérir afin de gagner toujours plus d’argent. « L’industrie pharmaceutique est perfide. » Elle invente une nouvelle molécule et trouve un créneau pour s’en servir via les vaccins. Ainsi, l’industrie pharma et le gouvernement forment un genre de lobby qui formate tout le cursus des études de médecine. Tous les moyens mis entre les mains du médecin pour pratiquer son métier empêchent, d’après lui, le malade de retrouver sa santé et inhibe ses capacités d’auto-guérison car la médecine actuelle est matérialiste.

Dans son livre «Maladies auto-immunes », le Docteur Elmiger explique que la vaccination est la plus grande erreur de la médecine, que le dogme vaccinal est conçu uniquement sur des mensonges. Ceux-ci touchent la santé publique avec des chiffres qui affolent la population, qui accepte ainsi de se faire vacciner.

Pour information, même les cahiers de laboratoire de Pasteur se sont avérés jonchés d’expériences truquées. Il a plagié les travaux d’Antoine Béchamp et a construit une théorie qui ne correspondait pas à la réalité (fausseté des dogmes et postulats).

Pasteur défendait la théorie selon laquelle toute maladie infectieuse était causée par des micro-organismes invariables dans leur forme et provenant de l’extérieur de l’organisme, le milieu intérieur de tous les organismes vivants étant stérile. Béchamp voyait à la maladie une origine interne, et affirmait que toute matière organique est sujette à des modifications naturelles dues à des processus normaux de fermentation.

Le Dr. Philippe Gaston-Besson explique que, depuis Pasteur, le microbe est devenu l’adversaire dont il faut se débarrasser à tout prix. La doctrine du monomorphisme microbien est celle qui domine encore actuellement la pensée scientifique de la bactériologie moderne et des vaccins. Pasteur avouera cependant sur son lit de mort : « Béchamp avait raison, le microbe n’est rien, le terrain est tout ». Malheureusement, bien du temps et des efforts seront nécessaires pour rétablir une vérité, plus conforme aux faits.

Selon le Dr. Marc Vercoutère, il n’existe aucune étude scientifique qui prouve que les vaccins ont une quelconque action sur la santé ou qui montre qu’un vaccin soit capable d’enrayer une épidémie. Il va même plus loin et dit que : « la vaccination contre la grippe existe depuis plus de 40 ans et que c’est une belle rente viagère pour l’industrie pharmaceutique ».

Après chaque campagne de vaccination, il s’avère que les vaccins provoquent des effets secondaires dangereux (Syndrome de Guillain-Barré – paralysie progressive respiratoire – après la vaccination contre la grippe de 1976 au US ; thyroïdites, scléroses en plaques, polyarthrites chroniques suite aux complications dues au vaccin de l’hépatite B).

De plus, la vaccination n’empêche pas le vacciné de contracter la maladie, elle augmente même ses chances de la contracter effectivement. En Finlande, la poliomyélite n’existait plus depuis 20 ans, la vaccination généralisée a fait réintroduire 10 cas dans les années 1980, bien plus agressifs que la maladie normale. Là-bas, les autorités sanitaires moins soumises aux laboratoires ont fait retirer la vaccination anti-poliomyélite.

Les vaccins sont toxiques, outre des souches, ils contiennent des adjuvants qui ne sont rien d’autre que des métaux lourds, dont le thimérosal (un conservateur composé essentiellement de mercure), dont les effets secondaires peuvent causer de nombreux troubles neuro-dégénératifs et des drames (autisme, sclérose en plaques, maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, etc.). Comme par hasard, plus les progrès de la médecine officielle augmentent, plus les maladies auto-immunes dites de « civilisation » augmentent.

Dans son livre « Vaccination : les vérités indésirables » sorti aux Editions Dangles en 2011, le professeur en biologie Michel Georget y dénonce la vaccination pratiquée à outrance contre des maladies bénignes : la rougeole par exemple. Saviez-vous que la vaccination contre la rougeole n’a jamais permis l’éradication de la maladie, puisqu’elle avait déjà disparu bien avant la mise en place de la campagne de masse ?

Il ne faut pas avoir peur, nous avons besoin de virus et de bactéries. Il semblerait d’ailleurs que, devant le développement des maladies auto-immunes, le lien soit la diminution des maladies infectieuses de l’enfance permettant aux enfants de créer leur propre système immunitaire. En vaccinant, on empêche l’apparition de ces maladies qui correspondent à un stade de maturation anthroposophe et le système immunitaire s’enraie.

Dr. Jean Elmiger, Dr. Romain Elmiger, Dr. Hubert Elmiger
10, rue de la Gare – 1009 Pully
021 728 68 00 – http://www.jelmiger.com/

L’atelier Cheval – Association Pirouette

logop Pirouette«Le cheval est un bon maître, non seulement pour le corps, mais aussi pour l’esprit et le coeur.»

Xénophon, philosophe grec, 5ème siècle av. JC

L’atelier cheval est un atelier pédago-thérapeutique, animé par :

  • Mme Manuela Lenoir, enseignante spécialisée et doyenne de la pédagogie compensatoire, à Echallens.
  •  Mme Elena Pezzoli Piot, psychologue clinicienne FSP et adjointe de direction à la Fondation Mérine, à Moudon.

Objectifs :

  • Utiliser le cheval comme médiateur dans la relation à l’autre,
  •  Apprendre à poser des actes de manière respectueuse et calme,
  •  Travailler l’image de soi et la confiance en soi,
  •  Apprendre à exprimer et gérer ses émotions en créant un lien avec l’animal basé sur l’authenticité,
  •  Apprendre à se différencier et à prendre position tout en respectant le mode de communication du cheval,
  •  Accepter les règles imposées par le cheval tout en étant acteur de sa rencontre avec celui-ci.

Pour qui :

L’atelier s’adresse à tous les enfants et adolescents entre 4 et 15 ans qu’ils soient en difficulté scolaire, sociale et personnelle ou non. Cet atelier peut offrir une ouverture au niveau du développement personnel et de la connaissance de soi. L’atelier est également adapté à des jeunes vivants des problématiques spécifiques :

  • Les enfants et adolescents vivant des difficultés relationnelles,
  •  Les enfants et adolescents ayant des difficultés à gérer leur monde émotionnel,
  •  Les enfants et adolescents dont l’estime et la confiance en soi sont fragilisés,
  •  Les enfants et adolescents vivant avec un trouble spécifique.

Déroulement des séances :

Nous travaillons au manège de Thierrens avec deux juments Franches-Montagnes (Vega et Idylle) et trois poneys (Bridget, Milky Way et Tango) habitués au travail au sol et au contact avec les enfants et les adolescents. 

Idéalement, les séances se déroulent avec 2 chevaux, 2 enfants et les 2 intervenantes, ce qui permet un double regard ainsi qu’une complémentarité intéressante.

Notre travail se déroule en plusieurs étapes. Chaque étape a une durée variable selon les besoins et les capacités de l’enfant.

  • 1ère étape : Découverte et exploration du monde du cheval
  • 2ème étape : Affirmation de soi, travail sur les messages qu’on envoie
  • 3ème étape : travail avec le cheval en liberté
  • 4ème étape : exploration sur le dos de l’animal
  • Séance de restitution

Une rencontre est prévue en fin d’atelier avec les partenaires pour échanger autour de l’expérience vécue: observations, progrès accomplis, perspectives…

Les séances peuvent se dérouler à l’intérieur du manège ou en extérieur, soit dans le rond de longe, soit sur le carré de sable. Une séance dure 50 minutes.

Notre tarif est de CHF 600.- pour 8 séances et la restitution, ou CHF 70.- la séance.

Association Pirouette – Atelier ChevalPhoto cheval + enfants
1410 Thierrens
077 / 453 36 51
info@ateliercheval.ch
www.ateliercheval.ch

Les huiles essentielles simplement

La minute d’Aromarc : l’épinette noire

Marc Ivo Böhning nous propose une présentation de l’Epinette noire.
En direct de la montagne, sous la neige et en raquettes.
Son huile essentielle, sa botanique (reconnaître l’arbre) et des anecdotes.
Avec le bêtisier du tournage à la fin…

Si vous souhaitez en savoir plus sur les huiles essentielles sans vous prendre la tête, Marc Ivo Böhning propose d’autres vidéos très sympathiques.

http://www.aromarc.com/

Pédiatrie homéopathique

Photo Pédiatrie homéopathiqueLa pratique de l’homéopathie en pédiatrie donne des résultats particulièrement rapides et spectaculaires quand les remèdes sont bien indiqués, par contre, leur choix n’est pas toujours simple et l’on peut être déçu par les mauvais résultats consécutifs à une prescription inadéquate. Ce problème tient à différentes raisons :

Lisez la suite sur : http://www.medecine-integree.com/hopital-virtuel/pediatrie/pediatrie-homeo.html

Article tiré du site internet www.medecine-integree.com. Il fédère plusieurs centaines de médecins, pharmaciens, vétérinaires, dentistes, ostéopathes et paramédicaux qui, avec Françoise et Jean-Yves HENRY, soutiennent les progrès apportés par une vision systémique de la santé.