Zoothérapie

ZoothérapieQuand le contact avec les animaux soulage les malades

Des animaux pour apaiser les enfants

Suite aux diverses activités réalisées cet été avec les enfants en plein air et / ou avec des animaux, j’ai vraiment pu constater à quel point celles-ci avaient un effet positif sur eux. J’ai réalisé que, à l’issue de ces sorties, ils étaient plus zen, ils abordaient leur maladie avec plus de sérénité, et bénéficiaient d’une nouvelle énergie.

La zoothérapie est une pratique bien connue dans le cadre du trouble du développement ou du comportement mais aussi lors de certaines maladies dégénératives. A Dijon, une association propose des séances de zoothérapie aux enfants malades atteints d’un cancer. C’est le seul programme de ce genre en France.

Un chien dans un hôpital, c’est plutôt rare. En particulier dans un service d’oncologie pédiatrique. Mais au CHU de Dijon, des séances de zoothérapie sont organisées plusieurs fois par semaine. Cela permet aux enfants de casser la routine, de s’occuper d’animaux tout en jouant et en riant avec d’autres enfants, bref de rompre leur isolement.

La maladie, les traitements souvent très agressifs, ou encore l’hospitalisation de longue durée peuvent générer des angoisses et des effets secondaires d’ordre psychologique chez les enfants. Les animaux permettent des échanges affectifs ainsi que des moments très bénéfiques de détente et de relaxation pour les enfants.

Image chatonLa Doctoresse Claire Briandet (Onco-Hémato Pédiatre) explique que l’on voit vraiment une diminution de l’angoisse de l’enfant, en particulier dans l’appréhension des soins difficiles voire douloureux par moments. Cette thérapie permet à l’enfant tout comme au personnel soignant d’évoluer dans une meilleure ambiance et de diminuer les angoisses. La Doctoresse Briandet espère sur le long terme diminuer les séquelles liées aux angoisses psycho-affectives.

Le fait que les séances soient régulières donnent aux enfants des objectifs. En effet, ils attendent avec impatience leurs RDV avec leurs petits compagnons et ces séances rythment leur quotidien. Du coup, le temps passe beaucoup plus vite.

Les séances de zoothérapie permettent aux enfants de s’évader du quotidien médical, aux parents de se changer les idées, et au personnel soignant de réaliser des soins dans une ambiance apaisée.

Les enfants hospitalisés dans le service d’oncologie pédiatrique ont un système immunitaire dégradé, ils sont donc sensibles aux maladies. Avant chaque séance de zoothérapie, ce sont les médecins qui décident qui peut entrer en contact avec les animaux. Les enfants avec un système immunitaire au plus bas et de la fièvre ne pourront malheureusement pas faire partie des chanceux.

Avant de créer un programme, Christine Levant – psychomotricienne et zoothérapeute au sein de l’AZCO (http://www.azco.eu/) – a dû mettre en place un suivi vétérinaire très strict pour ses animaux. Un protocole sanitaire a été élaboré en collaboration avec le service d’hygiène de l’hôpital et l’école vétérinaire de Nantes. Les animaux sont suivis pour vérifier qu’ils ne sont pas porteurs de maladies qu’ils pourraient transmettre aux êtres humains. Côté comportement, les animaux sont aussi étroitement surveillés. Ils sont chouchoutés car de leur bien-être dépendra aussi bien celui des petits patients.

En Suisse, il n’y a pas de zoothérapie à l’hôpital mais des personnes aguerries en la matière qui sillonnent les routes pour aller dans les EMS ou aller faire des visite à domicile avec des animaux.

L’Atelier Cheval

logop PirouetteDans un autre registre, il y a l’Association Pirouette qui propose un atelier où le support pédagogique est le cheval : l’Atelier Cheval. Il a été créé par deux jeunes femmes passionnées et dynamiques, excellentes cavalières de surcroît. L’une est enseignante spécialisée (Manuela Lenoir), l’autre est psychologue clinicienne (Elena Pezzoli Piot).

www.ateliercheval.ch – Route de St-Cierges 10, 1410 Thierrens, info@ateliercheval.ch, 077 / 453 36 51

L’idée est d’aider l’enfant / l’ado à se (re)construire grâce à son travail avec le cheval qui va l’aider à développer son autonomie, à prendre conscience de son moi, et à découvrir les limites à respecter.

Association Pirouette psyLe cheval est un être sensible et réactif qui perçoit et restitue tel un miroir, au niveau émotionnel. Approcher un cheval demande donc un travail de la personne sur elle-même. C’est un animal puissant et sensible : il demande une gestion des émotions et des comportements afin d’en obtenir une réaction autre qu’instinctive. L’ancrage dans la réalité que propose le cheval permet de réunifier les affects, les sensations et le psychisme.

Que l’enfant soit attiré ou non par le cheval, il ne peut y rester indifférent : odeurs, textures, bruits, souffles, chaleur. Face au cheval, tous les sens de l’enfant sont en éveil et lui permettent alors de mieux comprendre, intégrer et gérer l’environnement qui l’entoure. L’animal le touche et l’envie de progresser devient très présente.

Le cheval est un support pédagogique attrayant et motivant, ce qui favorise d’une part le sens des responsabilités, et d’autre part l’investissement personnel de l’enfant. Face à l’animal, les contraintes et les exigences font alors sens, elles sont vécues de manière concrète et permettent de faire des liens avec le vécu scolaire de l’élève. Réussir à faire faire ce qu’on avait prévu à un cheval en liberté se révèle très gratifiant et valorisant. Ainsi, le cheval va servir de médiateur pour renvoyer à l’enfant une image positive de lui-même. Grâce au travail effectué au fil des séances avec l’animal, l’enfant va petit à petit prendre confiance en lui, moteur de base pour entrer dans de nouveaux apprentissages.

Association Pirouette psy 1En devenant le lien, le cheval est celui par lequel l’apprentissage se fait, naturel, facile. Il devient un tremplin pour apprendre autrement et mobiliser des nouveaux savoirs être/faire. Seul face à l’animal, l’enfant, en réussite, va petit à petit se responsabiliser et gagner ainsi en autonomie. Il ne va plus faire l’activité pour faire plaisir à l’adulte, mais pour créer une relation authentique avec le cheval.

En ce qui concerne spécifiquement les apprentissages, il est moins menaçant pour l’enfant d’apprendre face à un être, qui par nature est non-jugeant et ne réagit pas « négativement » à l’erreur. Réaliser un apprentissage au travers d’un animal permet ainsi de diminuer l’anxiété, et peut permettre de dépasser certains blocages.

En conclusion, l’observation de l’interaction enfant/animal donne de nombreuses et précieuses informations tant sur les émotions, le côté affectif et relationnel de l’enfant que sur ses compétences à apprendre. En travaillant avec le cheval, l’enfant va dévoiler : sa manière de faire des liens concrètement, sa compréhension du monde et des relations, sa manière de s’organiser tant sur le plan spatial que temporel, son ancrage dans « l’ici et le maintenant », sa capacité de concentration, d’écoute, de déduction, de verbalisation, sa flexibilité (capacité à se remettre en question, à modifier ses stratégies), son attitude globale face à la tâche (nouveaux apprentissages, persévérance, recherche et mise en place de solutions face à un problème), sa capacité à gérer des émotions.

Cheval 3La « zone proximale de développement » exprime la différence entre ce que l’enfant peut effectuer ou apprendre seul (son niveau de développement actuel), et ce qu’il peut, potentiellement, apprendre avec l’aide d’une personne plus experte (aide d’un adulte ou collaboration avec des pairs initiés).

En effet, selon Vygotski, pour faciliter l’apprentissage, il est nécessaire d’inciter le travail en équipe, dans lequel chaque participant explicite sa démarche et permet ainsi à l’apprenant de construire de nouvelles connaissances.

« Ce que l’enfant est en mesure de faire aujourd’hui en collaboration, il saura le faire tout seul demain ».

LES ATELIERS DU COEUR auront la chance de pouvoir bénéficier de deux ateliers durant les vacances scolaires d’automne :  mardi 20.10 et jeudi 22.10.

Inscriptions : 079 291 25 70 ou info@lesateliersducoeur.ch

LES ATELIERS DU COEUR

2013-04-29 18.46.25Association de bénévoles reconnue d’utilité publique

Aide et soutien aux enfants hospitalisés ou malades et leur famille

Chemin de Ballègue 43 b – 1066 Epalinges – 079 291 25 70

Site Internet : www.lesateliersducoeur.ch

Blog WordPress : https://lesateliersducoeur.wordpress.com/

Page Linked In : http://www.linkedin.com/company/3285057?trk=company_search

Venez nous rendre visite sur FACEBOOK

Publicités

Une réflexion sur “Zoothérapie

Les commentaires sont fermés.