Troubles Obsessionnels Compulsifs

L’enfer des TOC

toc

Lorsque les gestes du quotidien deviennent plus forts que la volonté, il est alors question de troubles obsessionnels compulsifs

Se laver les mains de façon répétée, vérifier sans arrêt que la porte soit bien fermée ou que la lumière soit bien éteinte, ou encore remettre des objets systématiquement à leur place, les classer par couleur et les aligner méticuleusement, compter…

Ordre / propreté / symétrie, les personnes qui souffrent de TOC peuvent aussi être envahies par des doutes ou des peurs irrationnels, comme la peur de commettre un meurtre ou de nuire à leur entourage.

Cette maladie, qui peut être très handicapante au jour le jour, touche plus de 100’000 personnes en Suisse. Il s’agit de la 4ème pathologie psychiatrique la plus fréquente après les phobies, la dépression et les addictions. Environ 20% des personnes affectées ont connu de tels troubles dès l’enfance. Dans la plupart des cas, les troubles font toutefois leur apparition au début de l’âge adulte.

TOC ou Manie ?

Dans le cas d’un TOC, la compulsion domine le comportement de l’individu contre son propre gré. Le TOC est l’incapacité à faire autrement, l’obsession est plus forte que la volonté.

Pour certains enfants, le TOC est un besoin de savoir, de se souvenir. C’est un acte mental volontaire pour apporter une réponse à une question avec une vérité absolue. Avec le temps, les gestes compulsifs se transforment parfois en rituels compulsifs. Ces gestes sont exécutés répétitivement de façon précise et minutieuse, selon des règles établies. Lorsque ces gestes ne peuvent être exécutés, voire complétés, cela peut donner lieu à une grande insécurité, et le rituel doit être répété du début à la fin. Quand le TOC est important et trop handicapant (chronophage, désociabilisant, etc.), il y a hospitalisation.

Causes

Il est difficile de connaître la cause de ces TOC mais nombre d’entre eux mettent en cause un ensemble de facteurs qui seraient responsables de l’apparition de cette maladie : facteurs génétiques, prédispositions, facteurs déclenchants (événement particulièrement difficile, perte, décès, devenir parent, stress accru, échec, etc.).

Prise en charge

Le TOC oblige de faire des compulsions pour se sentir mieux et chasser le mal-être. Cependant, les compulsions aggravent les TOC. Il faut donc tenter de les éliminer. Les techniques de thérapie comportementale cognitive (soit l’exposition avec prévention de réponse) sont un très bon moyen pour y parvenir. L’idée est d’exposer le patient avec son accord à ce qu’il redoute et à le pousser à ne pas émettre la compulsion que la situation génère. La prise en charge peut être collective, sous forme d’atelier.

L’association « Les Ateliers du Coeur » organise d’ailleurs régulièrement des ateliers expérientiels pour enfants et ados afin de prendre de la distance avec leur trouble ou leurs peurs, tenter de s’en séparer et d’avancer. Coordonnées en fin d’article.

Il y a aussi la méthode des « 10 commandements du TOC » où, pour chaque commandement, il faut arriver à s’en défaire. Par des jeux de rôles, par exemple.

  1. des compulsions toujours tu auras
  2. aux obsessions toujours tu croiras
  3. aux rituels toujours tu te plieras
  4. le doute toujours t’accompagnera
  5. ta culpabilité souvent te guidera
  6. ton TOC et toi ne feront qu’un
  7. ton TOC est ton seul maître auquel tu dois te soumettre
  8. pour le TOC, travail / amis / famille, tu perdras
  9. tes émotions et sensations, toujours tu écouteras
  10. ton TOC tu aimeras et pourtant il te détruira

Il faut réussir à se défaire des commandements de ses TOC. Pour y parvenir, certaines personnes doivent se faire hospitaliser. Les personnes atteintes de TOC se sentent comprises entre elles, moins seules, moins folles… et c’est déjà un premier soulagement. L’hospitalisation peut durer, le temps pour chaque personne de se rassurer, d’affronter ses peurs et d’affaiblir, voire de diminuer ou d’éliminer, ses rituels et ses TOC.

Angoisse, rituel, vérification, comptage, face à toutes ses peurs, la personne peut accumuler les TOC et être amenée à perdre son identité. C’est pour cela, qu’il faut un désengagement progressif qui ne peut être résolu qu’avec une thérapie (TCC, hypnose, etc.). D’où l’importance d’une prise en charge précoce.

Toc ou pas tocLivre intéressant en la matière :

TOC ou PAS TOC ? Reconnaître un trouble obsessionnel du comportement et le guérir

Dr. Franck Lamagnère, Editions Odile Jacob

Logo ADC

LES ATELIERS DU COEUR

Association de bénévoles reconnue d’utilité publique

Aide et soutien aux enfants hospitalisés ou malades et leur famille

Chemin de Ballègue 43 b – 1066 Epalinges – 079 291 25 70

Site Internet : www.lesateliersducoeur.ch

Blog WordPress : https://lesateliersducoeur.wordpress.com/

Page Linked In

Venez nous rendre visite sur FACEBOOK 

Publicités

Atelier parent-enfant 12 mars 2016

La Kind Mobile Shop - carte de visite verticaleAtelier « no prise de tête »

Grimage pour les enfants, défilé réalisé par les enfants, dégustation de petites douceurs et beaux moments conviviaux de partages entre mamans et enfants.

Cet atelier est né d’une rencontre (avec Nathalie Aebi Percuoco, prof de yoga / infirmière et thérapeute) qui en a amené une autre…

Sylvie Michellod Daengeli, la créatrice du concept « La Kind Mobile », s’est tout de suite intéressée aux Ateliers du Coeur et a eu envie de pouvoir aider l’association à sa manière.

Pour Sylvie, la vie est faite de petits bonheurs qu’il faut partager…

Elle a d’abord organisé une « vente bonheur » qui a permis à l’association « Les Ateliers du Coeur » de financer un atelier expérientiel (groupe de parole animé) pour les enfants hyperactifs. Puis elle a proposé d’organiser une rencontre parents-enfants où les enfants pourraient s’amuser tout en organisant un défilé et où les mamans pourraient passer un moment no prise de tête tout en dégustant des petites gourmandises maison et voir leurs enfants défiler tout en découvrant des habits pratiques, colorés et à petits prix.

La Kind Mobile est avant tout un concept familial et convivial qui apporte une petite touche de bonheur ainsi que de couleur dans votre quotidien grâce à ses Party Garden, ses échanges entre les mamans et les enfants, ses habits colorés dont les Mini Models adorent porter, pour un petit défilé ou tout simplement pour les emporter.

L’idée d’organiser des défilés à l’occasion d’anniversaires ou de fêtes a pour but d’apprendre aux enfants à bouger, à se dévoiler, à s’exprimer devant un public, à laisser parler leurs émotions ainsi que leur créativité, à se laisser bercer par l’air du temps en toute spontanéité, rêver, danser, rigoler de la vie…. bref leur permettre d’avoir confiance en eux et de profiter de tous ces beaux moments offerts par la vie ! 🙂

http://www.lakindmobileshop.com/

Cet atelier aura lieu le samedi 12 mars prochain, de 14h à 17h environ.

Paroisse Saint-Jacques, Avenue du Léman 26, 1005 Lausanne. Bus no 9, arrêt « Avenue du Léman ».

Inscription obligatoire : 079 291 25 70 ou info@lesateliersducoeur.ch

logo-adc.jpg

 

LES ATELIERS DU COEUR

Association de bénévoles reconnue d’utilité publique

Aide et soutien aux enfants hospitalisés ou malades et leur famille

Chemin de Ballègue 43 b – 1066 Epalinges – 079 291 25 70

Site Internet : www.lesateliersducoeur.ch

Blog WordPress : https://lesateliersducoeur.wordpress.com/

Page Linked In

Venez nous rendre visite sur FACEBOOK